Aller au contenu principal

Le Temps des Collections VII : DU COTON ET DES FLEURS : TEXTILES IMPRIMÉS DE NORMANDIE

Le Temps des Collections VII : DU COTON ET DES FLEURS : TEXTILES IMPRIMÉS DE NORMANDIE

La Réunion des Musées Métropolitains organise du 7 décembre 2018 au 19 mai 2019 la septième édition du Temps des Collections.

Ce programme lancé en 2012 au musée des Beaux-Arts de Rouen est l’une des toutes premières initiatives en France pour remettre les collections au cœur de la programmation des musées. Il s’agit à chaque fois de révéler la richesse et la variété des collections publiques, de dévoiler l’envers du décor et le mystère des réserves et de favoriser les redécouvertes en ouvrant les musées à de nouveaux regards. De nombreux invités se sont succédés, conservateurs, historiens, artistes, personnalités du monde de la culture, ou plus récemment le public avec la Chambre des visiteurs.

Cette septième édition propose six expositions autour de la thématique de la mode et du textile. Tissus, costumes, robes, bijoux et bien d’autres créations exceptionnelles sont mises à l’honneur. Ces expositions présentent les spécificités vestimentaires de périodes emblématiques de l’histoire. De l’antiquité à l’époque contemporaine, de nombreux objets n’ayant jamais été présentés sont à découvrir !

98.4.225.14_2_0.jpg

Au 19e siècle, la Normandie se place parmi les plus grandes régions productrices de cotonnades imprimées au même titre que Mulhouse, Nantes et Jouy-en-Josas. Cette industrie se développe dans les vallées environnantes de Rouen dès 1759 et perdurera jusqu’au tout début du 21e siècle.

Destinées à l’ameublement ainsi qu’à l’habillement, les cotonnades imprimées envahissent la mode vestimentaire féminine et masculine au gré des évolutions stylistiques. Cette exposition propose de retracer l’histoire de l’indiennage en Normandie sous l’angle de la mode vestimentaire et de comprendre comment les toiles normandes ont été commercialisées. L’inscription de cette industrie locale dans le commerce triangulaire et la traite négrière sera pour la première fois abordée. L’exposition sera l’occasion de dévoiler au public la richesse des collections textiles du musée de la Corderie Vallois. Des prêts des musées et institutions normandes viendront enrichir l’exposition qui abordera à la fois les évolutions techniques de l’indiennage et les évolutions stylistiques des motifs jusqu’aux créations d’aujourd’hui.

Agenda

Musée de la Corderie Vallois
28 déc.
14h30

Bijoux de fête

Petite fabrique
Musée de la Corderie Vallois
4 jan.
14h30

Bijoux de fête

Petite fabrique

Inscription Newsletter